A A A
Calendrier
<< Nov 2017 >>
LMMJVSD
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3
Toutes les actualités
Trouver un évènement

Agenda

Manifestations culturelles
Molière – L’École des femmes

CAPE
17/11/2017
20:00 - 22:00 www.cape.lu

Vente tickets

Philippe Adrien, mise en scène. Jean Haas, décors. Pascal Sautelet, assisté de Maëlle Payonne, lumière. Stéphanie Gibert, musique et son. Cidalia Da Costa, costumes. Clément Poirée, collaboration artistique.

 
Avec Patrick Paroux, Valentine Galey, Pierre Lefebvre, Joanna Jianoux, Gilles
Comode, Pierre Diot, Raphaël Almosni, Vladimir Ant.
 
L’École de femmes est une pièce ni moderne ni ancienne, simplement intemporelle, qui traite de la relation homme-femme, de la folie du désir et du désespoir.
 
Molière y décrit une situation particulière : Arnolphe, un homme mûr, a adopté la petite Agnès, alors enfant, qu’il a confiée à un couvent dans l’espoir d’en faire une épouse soumise et fidèle. D’une obsession cruelle, possessive et parfois violente, Arnolphe se prend pour un héros de tragédie sans se rendre compte de la fatalité qui se retourne contre lui. L’École des femmes paraît en 1662, l’annéemême où Molière épouse Armande Béjart, une jeune femme qu’il a d’abord, tel Arnolphe avec Agnès, considérée comme sa fille. Philippe Adrien transpose ce classique au 19e siècle, tout en respectant le texte qui en fait toute la saveur. La mise en scène est à la fois à l’ancienne, avec des décors tout en harmonie, et à la fois vive et moderne, mettant en évidence la complexité de la folie amoureuse tout en provoquant le rire des spectateurs. Une vraie comédie satirique !

Nomination pour le Molière 2014 de la Mise en scène du théâtre public et pour le Molière 2015 de la Révélation féminine.

Prochains évènements

Je discute avec ma ville

Remarques, compléments d'informations, suggestions...
Laissez nous un commentaire pour nous aider à améliorer une page ou le site.

Merci d'indiquer vos coordonnées (e-mail obligatoire) si vous souhaitez une réponse