Voices

L’Agence des droits fondamentaux de l’Union Européenne a publié en 2019 une étude sur le racisme structurel en Europe, qui a classé le Luxembourg comme l’un des plus mauvais élèves. Le projet interdisciplinaire de Martine Pinnel et Georges Goerens, Voices, cherche à déconstruire les mécanismes sociétaux du Luxembourg. Avec le fruit de leurs recherches audiovisuelles, notamment des interviews de personnes victimes de racisme structurel, les artistes souhaitent dévoiler au grand jour nombre de témoignages édifiants qui, normalement, passent inaperçus – une des raisons pour lesquelles il existe une « société des privilèges» . C’est donc pour une société basée sur l’interculturalité que s’engage cette exposition : donner de la visibilité aux « personnes de couleur » et aborder de manière pédagogique les questions de discrimination et de racisme au Luxembourg. La  photographe luxembourgeoise Martine Pinnel a étudié la photographie à San Francisco. Après des années passées dans l’industrie de la mode, l’artiste se concentre aujourd’hui sur des projets présentant des regards critiques sur la société qu’elle développe en collaboration avec des artistes de différentes disciplines de la scène culturelle luxembourgeoise. Georges Goerens (alias Bartleby Delicate) est un auteur-compositeur-interprète pas comme les autres,  plutôt conteur musicien multi-instrumentiste et amateur de nouvelles expériences artistiques.

VERNISSAGE LE MERCREDI 01 JUIN À 19H

EXPOSITION OUVERTE DU LUNDI AU SAMEDI DE 14H À 20H

Wunderkammer – Franck Miltgen

Franck Miltgen expose au CAPE des oeuvres créées grâce à plusieurs procédés d’enregistrement et de collecte. Les traces ainsi obtenues témoignent autant de réalités très anciennes, telles que des formations géologiques, que de réalités liées à notre mode de vie contemporain. À la manière d’un cabinet de curiosités — ces collections personnelles qui  préfiguraient le concept de musée et se sont avérées déterminantes pour le concept de  l’exposition d’art — Wunderkammer propose une scénographie entre naturalia et artificialia qui met en rapport la culture, le savoir et les croyances. Cette exposition marque pour l’artiste le début d’une année importante, qui le verra également concrétiser Weiss Kaul, un projet de sculpture monumentale, en collaboration avec le MNHN, qui sera présentée en plusieurs déclinaisons sur différents sites post-industriels tout au long de l’année culturelle Esch2022, et Floater, une sculpture habitable créée en collaboration avec M3 Architectes, qui sera installée sur le bassin CNAPomhaus. Nos temporalités et leur mise en rapport avec notre perception de la nature sont les thèmes centraux de ces trois projets. Né en 1981, Franck Miltgen vit et travaille à Luxembourg.

VERNISSAGE LE MERCREDI 23 FÉVRIER À 19H

EXPOSITION OUVERTE DU LUNDI AU SAMEDI DE 14H À 20H

Garden your mind – Hariko Kollektiv

Un vent de fraîcheur souffle sur la scène artistique à Ettelbruck : six artistes (Debbie Eiro, Chiara Morette, Daniel Prettenhoffer, Marlee dos Reis, Saila Kumputie et Martine Koetz) nous présentent leurs créations dans le cadre de l’exposition Garden your mind. Installés depuis avril dernier dans le bâtiment rénové de la rue de l’Arcade, ils proposent, en parallèle de leur propre activité créative, des ateliers pour les jeunes de 12 à 26 ans afin de  faciliter leur accès au monde artistique. Garden your Mind, tout comme HARIKO, est un lieu d’échange permettant aux idées de germer et d’atteindre leur maturité. Les six artistes exposent une sélection de leurs oeuvres faisant appel à différentes techniques – peinture, photographie, sculpture, collage – et jouent avec la métaphore du jardin dans lequel des idées sont semées et poussent en liberté.