Le beau, le vrai et l'absolu

Chacun est censé pouvoir comprendre quand on dit « Qu’est-ce que c’est beau ! »; mais, qu’est-ce beau réellement ? Platon, déjà, au Ve siècle avant J.-C., se posait la question tout en critiquant le rôle de l’art vis-à-vis de la beauté. Les premières réflexions concernant « la beauté du beau » se font dès l‘Antiquité. Platon considère la beauté comme l’apparence du vrai. Cette apparence nous permet de reconnaître l’essence de l’objet. Le poète allemand Friedrich Hölderlin y rattache l’idée qu’en faisant l’expérience de la beauté, on prend conscience de son être tel qu’il est. Selon Platon, l’art est un obstacle à cette reconnaissance. L’art ne crée qu’une illusion et nous éloigne encore plus de notre perception du réel. Son disciple, Aristote, réfute cette théorie, et le philosophe allemand G.W.F. Hegel établit lui aussi une relation pertinente entre le beau, l’art et l’absolu.

En luxembourgeois avec traduction simultanée en FR sur demande préalable, au plus tard 3 jours avant la conférence.

Les participants peuvent s’inscrire à l’année dans le cadre de la formation des adultes et peuvent ainsi obtenir un certificat de participation établi par le Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse.

Coming events
28
Oct

Collectes de déchets

Collecte des déchets organiques

Read More Icon
29
Oct

Manifestations culturelles

Spark – die klassische Band

CAPE – Centre des Arts Pluriels Ettelbruck
Read More Icon
30
Oct

Collectes de déchets

Collecte de vieux papier

Read More Icon