Videomapping @ CAPE

Entre le 7 et 13 décembre 2020, arrêtez-vous entre 17 et 21h devant le CAPE. L’artiste luxembourgeois de renommée internationale, Steve Gerges, y montre les diverses facettes de la lumière : de la lumière naturelle, on passe par la lumière crée par l’homme et on termine avec la lumière du futur.

 

Der Richter und sein Henker

Dans le classique de Dürrenmatt Le Juge et son bourreau, le vieux commissaire Bärlach, malade, doit faire face à la perte de son meilleur officier, Schmied. Cependant, il ne peut enquêter lui-même et confie l’affaire à son assistant Tschanz. Ce dernier accuse de meurtre le respecté lobbyiste Gastmann. Même s’il doute de ces soupçons, le commissaire sait que Gastmann est coupable d’un crime antérieur et voit maintenant la possibilité de le confondre pour cela. À la manière de Columbo, Bärlach se fraye un chemin à travers un marécage d’intrigues et de jeux de pouvoir pour reconstituer pièce par pièce la mosaïque de cette affaire – suspense garanti !

From Jazz to Pop

Les classiques du jazz et de la pop réinterprétées par la chanteuse Annick Hermann et le guitariste Ron Giebels.

Lëtzebuerger Musek säit dem zweete Weltkrich

La musique luxembourgeoise depuis la Seconde Guerre Mondiale

Cycle de conférences organisé en collaboration avec l’Institut national de langue et de littérature luxembourgeoises et l’unité de recherche IPSE de l’Université du Luxembourg.
En luxembourgeois avec traduction simultanée en FR sur demande préalable, au plus tard 3 jours avant la conférence.

Cette conférence abordera la vie musicale au Luxembourg depuis la Seconde Guerre mondiale, du décollage de la musique amateur jusqu’à la community music de l’époque actuelle, en analysant d’abord la mise au pas qu’elle subit pendant l‘occupation allemande, à l’exemple de la Philharmonie de Diekirch, avant de regarder en détail le nouveau départ des sociétés musicales après la guerre et la décentralisation de la vie culturelle au Luxembourg.

Blast

Blast, la dernière production de danse multimédia de la compagnie luxembourgeoise Vedanza, explore, dans un décor digital, les projections sonores et l’impact des explosions sur les mécanismes de réponse du corps humain. En cherchant dans la lumière et l’obscurité des explosions, la pièce émet une réflexion sur la destruction et la création, la transition et la transformation, le commencement et la fin. Dans leur processus créatif, les danseurs s’inspirent du Butoh, du contact improvisation, de l’Axis Syllabus, du Kalaripayattu, de la méditation et la danse contemporaine. Fondée en 2006 par la chorégraphe et danseuse Emanuela Iacopini, l’association Vedanza créé des représentations multimédia et propose des programmes pédagogiques pour enfants et adolescents.

Von Bach bis Hollywood

En 2020, l’ensemble de cuivres 10forBass fête ses dix ans. Fondé par des étudiants en musique, l’ensemble est aujourd’hui composé de membres de célèbres orchestres allemands tels que l’Orchestre Symphonique de Bamberg, la Nordwestdeutsche Philharmonie ou encore l’Orchestre Philharmonique de Berlin. Sa palette de programmes est très complète et se compose d’oeuvres de courants variés. C’est ainsi que l’ensemble présentera à Ettelbruck un programme riche et divertissant, qui, comme son titre le laisse deviner, reliera des oeuvres classiques de Bach à des musiques de films et des compositions de John Williams.