L'éducation non formelle - gratuité pour votre enfant

L’éducation non formelle (maisons relais, assistants parentaux, …) joue un rôle essentiel dans l’épanouissement de votre enfant et pour ses chances de réussite. Elle complète l’éducation formelle dispensée à l’école. Elle permet à votre enfant de développer, dans une ambiance décontractée, les compétences essentielles : langage, motricité, relations sociales, créativité, aptitudes techniques, participation active.
C’est pourquoi l’éducation non formelle devient encore davantage accessible. À partir de la rentrée 2022-2023, le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse rend en effet gratuit l’accueil dans les structures d’éducation non formelle pendant les semaines d’école, pour les enfants scolarisés à l’enseignement fondamental (à compter de l’obligation scolaire).

Que font les enfants dans les structures d’éducation et d’accueil ?
En maison relais, mini-crèche ou chez un assistant parental, votre enfant découvre des activités ludiques et récréatives.
Une Hausaufgabehëllef (aide aux devoirs à domicile) sera également offerte dans toutes les structures d’éducation et d’accueil. Grâce à un E-Bichelchen (journal de classe digital), vous pourrez échanger avec l’enseignant et l’éducateur sur les devoirs à domicile de votre enfant.

Dans quelles structures d’éducation et d’accueil l’accueil est gratuit ?
La gratuité concerne toutes les structures d’éducation et d’accueil pour enfants scolarisés : maisons relais (appelées parfois aussi foyers de jour ou foyers scolaires), mini-crèches et assistants parentaux.

Qui est concerné par la gratuité ?
Si votre enfant a 4 ans accomplis au 1er septembre (début de l’obligation scolaire), et qu’il fréquente l’enseignement fondamental ou l’équivalent, il profite de la gratuité. L’éducation précoce n’est pas concernée.

Quelles sont les périodes gratuites ?
La gratuité de l’accueil porte sur les semaines d’école, du lundi au vendredi de 7h à 19h. Pour les heures d’accueil avant 7h et après 19h, la participation financière des parents suit le barème du chèque-service accueil (CSA).

Quels sont les tarifs pendant les vacances ?
Les semaines de vacances ne sont pas gratuites. La participation financière des parents n’est plus plafonnée par un forfait :
c’est le barème du CSA qui s’applique.

Comment puis-je profiter de la gratuité ?
Si votre enfant fréquente déjà une structure d’éducation et d’accueil, vous n’avez rien à faire.

Si ce n’est pas encore le cas, vous devez d’abord adhérer au système du chèque-service accueil (CSA). Pour adhérer au CSA, rendez vous dans votre commune, si vous habitez au Luxembourg. Si vous êtes frontalier, adressez-vous à la Caisse pour
l’avenir des enfants.

Vous pourrez ensuite inscrire votre enfant auprès d’une structure d’éducation et d’accueil prestataire du CSA. Il y sera admis selon les places disponibles.

Les repas sont-ils aussi gratuits ?
Pendant les semaines d’école, les repas de midi sont aussi gratuits pour tous les enfants soumis à l’obligation scolaire. Pendant les vacances, la gratuité des repas est réservée aux familles disposant d’un revenu inférieur à deux fois le salaire social minimum. Pour les autres familles, c’est le barème du CSA qui s’applique.

 

Téléchargez la Circulaire-LU-FR

Pour plus d’infos: staarkkanner.lu